Contactez-nous!

Par téléphone au 06.14.06.44.36 ou par mail en Cliquant Ici!

samedi 20 juin 2020

Sa loi retoquée…le maire de Coulommiers ne devrait pas en faire un fromage !

Sa loi retoquée…le maire de Coulommiers ne devrait pas en faire un fromage !

Le maire de Coulommiers devenu ministre de la Culture au départ de Françoise Nyssen qui n’avait pas non plus vraiment brillé dans le secteur, voit la réforme de l’audiovisuel public mise en pièces et éparpillée dans d’autres textes.


Franck Riester qui avait cru que le modèle de la BBC pouvait se transposer en France, occultant volontairement le coût d’un tel bousin qui, en somme avait déjà jusqu’en 1974 avant d’être démantelé, subit là encore un nouveau camouflet. Son dispendieux et ridicule projet de ressusciter l’ORTF ne verra donc jamais le jour et c’est tant mieux.

Aurore Bergé quasiment rapporteure autoproclamée du texte qui avait bien tenté de s’accaparer et faire sienne la réforme en commissions où elle faisait voter « POUR » la disparition de France 4 et de France Ô dont l’arrêt est toujours programmé le 9 août, contrairement à ce qu’elle raconte aujourd’hui, s’est donc retrouvée comme le ministre Gros-Jean comme devant.   

Franck Riester devrait donc très vite retrouver ses activités d’édile columérin – fin juin, début juillet – et lâcher définitivement l’ex-Orange qui avait mis tant d’espoir en lui !

Télérama sous la plume de Richard Sénéjoux n’y va pas non plus par quatre chemins.  « La grande loi sur l’audiovisuel enterrée : un cruel désaveu pour Franck Riester » écrit-il.

Extrait :

« Le projet de réforme de l’audiovisuel public aurait dû être débattu au Parlement au printemps, mais il sera finalement mis en pièces, éparpillés dans d’autres textes. Quant à la mesure très symbolique, défendue par le ministre de la Culture, de regrouper toutes les entités au sein de la holding France Médias, elle est tout simplement abandonnée

La plupart des dispositions contenues dans la loi vont en effet être réparties dans d’autres textes ces prochaines semaines, voire carrément abandonnées...

L’avenir de France 4 et de France Ô, dont l’arrêt est toujours programmé début août, reste pour l’heure suspendu à on ne sait quel bon vouloir, même s’il semble aujourd’hui probable que les deux chaînes seront conservées.

Quant à la fameuse « BBC à la française », France Médias, holding qui devait regrouper sous un même toit les fleurons de l’audiovisuel public (France Télévisions, Radio France, France Médias Monde, INA) en 2022 et épine dorsale de la loi, elle paraît être carrément enterrée. Trop complexe à mettre en œuvre et, au final, trop... coûteuse. Un comble pour cet avatar de l’ORTF qui était censé générer des tas d’économies de structure, comme disent les technocrates, et qui faisait planer, par sa verticalité, la menace d’une reprise en main politique – les salariés du service public ne la regretteront pas, nous non plus.

Ce volet central du projet de loi sur l’audiovisuel était le grand œuvre de Franck Riester, il avait même été nommé pour ça. Son abandon en rase campagne et cette réforme a minima sonnent donc comme un cruel désaveu pour le ministre de la Culture. »

vendredi 19 juin 2020

Ernotte et Pujadas (qu’elle a viré) renvoyés en correctionnelle pour diffamation !

Pierre-Etienne Pommier n’irait pas seul pour remplacer l’ex-Orange à France Télés !

Pierre-Etienne Pommier n’irait pas seul pour remplacer l’ex-Orange à France Télés !

 La Lettre de l'Audiovisuel prédit dans son article du 19 juin « Une surprise pour la présidence de France TV» , l’arrivée à France Télés d’un conseiller numérique du groupe LREM à l’Assemblée nationale Pierre-Etienne Pommier qui aurait mis en bonne place dans son « embryon d’équipe », l’actuelle directrice de France Culture Sandrine Treiner.

« Contactée par nos soins Sandrine Treiner n’a pas répondu à nos sollicitations » précise La Lettre de l'Audiovisuel (*)

(*) « Selon nos informations, la candidature de Pierre-Etienne Pommier, conseiller numérique du groupe LREM à l’Assemblée nationale, est suivie avec attention du côté de l’Elysée et de Matignon et il pourrait créer la surprise. Pierre-Etienne Pommier a constitué un embryon d’équipe où figurerait notamment l’actuelle directrice de France Culture, Sandrine Treiner.

Par ailleurs, son dossier impressionnerait au sein même du CSA par sa solidité. Certains de ses membres rappellent l’élection inattendue de Philippe Guilhaume en 1989. Contactée par nos soins Sandrine Treiner n’a pas répondu à nos sollicitations.

Le projet de Pierre-Etienne Pommier serait de défendre la mission éducative de l’audiovisuel public en proposant de passer le montant des investissements de France Télévisions dans l’éducation de 0,005 % à 5 % ».

Le départ inéluctable d’Ernotte dont l’épousede son numéro 2 appelle sur son compte Facebook à signer une pétition contre Emmanuel Macron, étant fixé au 23 août prochain Pierre-Etienne Pommier a encore le temps de prendre langue avec celles et ceux qui pensent, entre autres, que le numérique serait exclusivement l’avenir de la télé publique. 

L’histoire ne dit pas combien d’autres acteurs du secteur de l’Audiovisuel il a contacté depuis qu'il a annoncé sa candidature sur Linkedin !


La pétition contre Emmanuel Macron qu’appelle à signer madame Candilis l’épouse du numérobis d’Ernotte en serait aujourd’hui à plus de 98.000 signatures et Édouard Philippe "fait le job" !

La pétition contre Emmanuel Macron qu’appelle à signer madame Candilis l’épouse du numérobis d’Ernotte en serait aujourd’hui à plus de 98.000 signatures et Édouard Philippe "fait le job" !

« Ne les laissez pas jouer avec votre santé ! » écrit Babsie Steger sur son Facebook (capture d’écran ci-après) qui ajoute « ALERTE SANTÉ : attaque contre les français. MENACE IMMINNENTE. Decouvrez ici comment vous protéger »  qui invite ainsi les internautes à se mobiliser  « Je signe maintenant la pétition ». 

C’est dans un tel contexte où l’épouse du numéro 2 d’Ernotte à France Télés Takis Candilis, accuse Emmanuel Macron de « Complot mortel contre la santé des français » que son Premier ministre a fait des annonces, ce mercredi à Matignon, concernant les sociétés de l’audiovisuel.

« Édouard Philippe a annoncé mercredi aux dirigeants de l’audiovisuel privé et public que la loi de réforme de leur secteur allait être saucissonnée pour que les mesures les plus urgentes soient appliquées le plus rapidement possible » écrit Cyril Lacarrière pour L’Opinion qui ajoute « "Ce n’est pas un hasard si cette réunion s’est tenue à Matignon plutôt qu’au ministère de la Culture", ironise un participant »


Le journaliste qui indique "Côté Matignon, job is done." fait également s’exprimer un ancien conseiller de la rue de Valois qui commente ainsi la situation « Le problème, c’est que ce sujet n’intéresse pas le président de la République, qu’en la matière, il n’a pas d’interlocuteur privilégié, et que ce qu’il reste à trancher est très symbolique ».

S’agissant du « versant du projet de loi, cette holding dont  ni Alexis Kohler, vent debout contre toute nouvelle couche au millefeuille administratif, ni Emmanuel Macron ne voulaient, mais s’étaient laissés convaincre par les arguments de Franck Riester qui militait pour cette « BBC à la française », cela reste pour le titre de Presse « Une affaire à arbitrer. entre les mains d’Emmanuel Macron et Alexis Kohler ».

Cyril Lacarrière pour L’Opinion enchérit « LE PLUS URGENT, Édouard Philippe s’en est chargé ce mercredi. Le Premier ministre, dont le directeur de cabinet Benoit Ribadeau-Dumas s’est beaucoup intéressé au dossier de la réforme de l’audiovisuel, a pris la main pour rassurer le secteur et lui dire que les décisions stratégiques (*) à défaut d’être révolutionnaires, ont été prises ».

Le titre de Presse conclut « L’audiovisuel public reste suspendu aux arbitrages imprévisibles d’Emmanuel Macron ».

Autrement dit, Édouard Philippe qui faisait partie, il y a peu, des soutiens d’Ernotte prendrait les bonnes décisions et ferait le job quand Emmanuel Macron, lui, ne déciderait pas, en prenant son temps pour rendre des arbitrages imprévisibles

Édouard Philippe président de la République en 2022 et  Benoit  Ribadeau-Dumas premier ministre donc ?!

(*) « Un décret qui va assouplir le cadre réglementaire pour la publicité à la télévision et supprimer l’obsolète interdiction de diffuser des films certains soirs de la semaine. Enfin, la directive européenne SMA, qui va contraindre Netflix à participer au financement de la création, devrait être adopté dans les prochains mois » 

jeudi 18 juin 2020

Plan social chez NextRadioTV : près d’un salarié sur trois touché !

Plan social chez NextRadioTV : près d’un salarié sur trois touché !

Entre 330 et 380 postes en contrat à durée indéterminée seraient menacés dans le cadre du "plan de reconquête post-COVID et de transformation" annoncé le mois dernier par le groupe. 

La filiale du groupe Altice, maison mère de BFMTV et de RMC, a dévoilé pour la première fois lors d'une réunion avec les syndicats mardi les premiers chiffres, qui témoignent de l'ampleur de la coupe prévue. La situation d’après crise se traduira par une forte réduction des effectifs, a indiqué Arthur Dreyfuss, le directeur général d'Altice Média qui emploie 1.600 collaborateurs en équivalent temps plein, dont 1.300 en CDI. 

Une réduction à laquelle il faudra ajouter "jusqu'à 200 pigistes et intermittents" en moins, selon le communiqué de l'intersyndicale (CFTC, CFDT, CGT, SNJ et UNSA). 

« Le groupe de Patrick Drahi, avait annoncé en mai sa volonté de réduire par deux "le recours aux intermittents, aux pigistes et aux consultants". La branche la plus touchée devrait être le sport, alors que l'entité a déjà fait part de sa volonté de se désengager de ce domaine et a déjà fermé la chaîne RMC Sport News" » écrit ainsi Puremédias.


Le groupe Lagardère rétrécirait encore et encore !

Le groupe Lagardère rétrécirait encore et encore !

« Après la vente du portefeuille de magazines, le naufrage du pôle sportif, la vente du pôle télévision, Lagardère poursuit sa vente par appartements » écrit L’Observatoire du journalisme.

Ce pourrait être le tour, à présent, des salles de spectacle du groupe. A Paris des lieux prestigieux comme le Casino de Paris, le Bataclan, Les Folies Bergères seraient concernés tout comme le seraient les Arenas de Bordeaux et/ou d’Aix ! En tout cas, le bruite se fait insistant. Une inconnue tout de même pour d’éventuels repreneurs car repreneurs car personne ne peut dire quand les spectacles reprendront ou si les jauges feront le plein dès la réouverture !

Ce pourrait donc être une année très difficile pour le groupe Lagardère. Certes la crise sanitaire est passée par là mais la situation se révélait déjà compliquée avant l’épidémie qui a lourdement impacté ses activités parmi les plus rentables (Voir  l’article des Échos « Lagardère organise son démantèlement selon Le Figaro, le titre monte »)...mais il y a tout le reste.

Pas de transport aérien donc pas de ventes dans les boutiques hors taxes du groupe.

La fermeture partielle des Relay et la moindre fréquentation des points de ventes de la presse, pèseront en effet lourdement sur les comptes.

La fermeture des librairies et des ventes en chute libre pour l’éditeur Hachette, ajouté à cela la baisse de la publicité dont personne n’est exonéré notamment pour Paris Match, le JDD et Europe1.

Tout cela ne laisse envisager rien de bon pour 2020...A suivre de très près donc! 

Patrick Sébastien invité de L’Heure des Pros sur CNews en remet une couche sur Ernotte.

Patrick Sébastien invité de L’Heure des Pros sur CNews en remet une couche sur Ernotte.

L’ex-animateur de France 2 viré par l’ex-Orange qui a illégalement déclaré la chasse à « l’homme blanc de plus de 50 ans », était l’invité de l’émission de sur CNews animé par Pascal Praud L’Heure des Pros (*) pour s’exprimer sur l’actualité comme sur son actualité, à savoir son livre qu’il sort chez Ox « J’ai déplacé l’éléphant ».


Il a rappelé dans le débat actuel sur la question du racisme qui agite le Pays que lui aussi a été viré de France Télés parce qu’« homme blanc de plus de 50 ans » !

(*) pour voir l'extrait cliquez aussi ici https://youtu.be/VeGZNEYb97Q


Pascal Praud ajoutait pour compléter l’animateur qui échange avec les Présidents, notamment Emmanuel Macron et qui expliquait que quelques-uns méprisaient le peuple: « France Télévisions ne veut pas de votre public…c’est absolument extraordinaire d’ailleurs ». 

mercredi 17 juin 2020

Présidences d’Arte et de France Télés…Si c’est Edouard Philippe qui décide, alors !

Présidences d’Arte et de France Télés…Si c’est Edouard Philippe qui décide, alors !

Le blog CGC Média ne résiste pas à l’envie de faire découvrir à ses lecteurs, le dernier article du Canard enchaîné de ce 17 juin 2020 sur les coulisses de deux élections à venir, l’une à la présidence d’Arte, l’autre de France Télés…

Sans commentaire ! 



L’actionnaire devrait exiger le départ de Takis Candilis après l’appel de sa femme sur son Facebook à signer la pétition contre Emmanuel Macron !

L’actionnaire devrait exiger le départ de Takis Candilis après l’appel de sa femme sur  son Facebook à signer la pétition contre Emmanuel Macron !

Imaginez l’épouse de Tony Hall, le directeur général de la British Broadcasting Corporation qui a récemment annoncé qu’il quittait son poste après sept ans passés à la tête du groupe médiatique public, appeler sur les réseaux sociaux à signer une pétition contre le Premier ministre britannique Boris Johnson !

Même au moment où la BBC semblait en délicatesse avec le gouvernement et voyait son financement futur remis en question, un tel scénario aurait été impossible.

Babsie Steger - madame Candilis à la ville - le numérobis d’Ernotte dénonçant sur son Facebook : « Emmanuel Macron a déclaré la guerre contre les médecines naturelles et il a bafoué comme jamais votre droit à vous soigner librement. En 2019, il a décidé de porter l’estocade contre l’homéopathie et menace dangereusement les huiles essentielles et les plantes médicinales ! » et appelant à signer une pétition contre le Président de la République dont le blog CGC Média refuse de publier les termes tant ils sont invraisemblablesC’est un scandale sans nom.


« Au Royaume-Uni, il aurait été viré dans l’heure » commente ce fin connaisseur du secteur qui n’en revient tout simplement pas.

« Déjà qu’Ernotte et lui, nomment à nouveau de très gros salaires à 1 mois de la nomination par le CSA à la Présidence de France Télés et à deux mois de la fin de mandat…l’actionnaire devrait immédiatement exiger son départ » ajoute-t-il révolté.

« Il n’a aucune excuse, nous confie cet autre…c’est à se demander si sa femme et lui ne se croient pas au-dessus de tout et intouchables ?! » s’agacece troisième.

« Vous l’avez entendu, ce matin sur Europe 1 chez Vandel (*) tenter vainement d’expliquer à Cyril Larrière pourquoi il avait nommé Diego Bunuel à la direction des programmes ?

Il a bredouillé, s’est contenté de lire le CV de l’intéressé qu’il a même appelé Cyril du nom du journaliste qui l’interrogeait "J'ai parlé longuement avec Cyril d'abord en zoom parce que nous étions en confinement et après on a réussi à se voir physiquement. Je dois dire que j'ai été impressionné par sa maturité et par ce qu'il est. Ce sont des discussions qui ont été prises, il y a longtemps [Nathalie Darrigrand appréciera, ndlr] et on continue à travailler et on travaillera jusqu'au dernier moment " » fulmine ce dernier qui lance en guise de conclusion « C’est parler pour ne rien dire…qu’il aille signer la pétition de sa femme ! »

A l’Élysée où les proches du Chef de l’État ont vu avec effarement le texte en question qui accuse Emmanuel Macron de tous les maux,  la colère mais également l’indignation ne retombent pas…. Chacun imagine aisément la suite.

(*)




Diego Buñuel tweete sur sa nomination candilo-ernottienne a France Télés…In english dans le texte if you please !

Diego Buñuel tweete sur sa nomination candilo-ernottienne a France Télés…In english dans le texte if you please !

Il n’aura pas attendu longtemps pour changer le profil de son compte Twitter Diego Diego Buñuel.

Sa nomination disait la note d’Ernotte « prend effet le 22 juin 2020 » (*) pourtant l’intéressé à déjà actualisé aujourd’hui (17/06/20) son compte Twitter: « Directeur des programmes France Télévisions / ex-dir. docs EMEA @netflix/ ex-head of docs@canalplus / ex-Host ot DontTelle My Mother ».

Intitulé publié à moitié en français et en anglais, contrairement au message où le promu se dit honoré: « A great honor to join @france.tv Diego Buñuel Tapped Head of Programming at France Televisions – Varity ».


Ça commence fort !...

Vive la langue française et vive le cahier des charges de France Télés qui prévoit (*) explicitement son utilisation !

(*)

 

L'épouse du Numerobis d’Ernotte Takis Candilis appelle sur son compte Facebook à signer une pétition contre Emmanuel Macron!

L'épouse du Numerobis d’Ernotte Takis Candilis appelle sur son compte Facebook à signer une pétition contre Emmanuel Macron!

C’est probablement du jamais vu dans une entreprise publique ! 

A deux mois de la désignation d’une nouvelle tête à la présidence de France Télévisions et par conséquent à la mise en place de son plan stratégique qu’elle aura proposé, Babsie Steger l'épouse du Numerobis d’Ernotte Takis Candilis appelle  à signer une pétition contre Emmanuel Macron sur son compte Facebook ! (capture d'écran ci-après)

« URGENCE ABSOLUE : en 2018, Emmanuel Macron a déclaré la guerre contre les médecines naturelles et il a bafoué comme jamais votre droit à vous soigner librement. En 2019, il a décidé de porter l’estocade contre l’homéopathie et menace dangereusement les huiles essentielles et les plantes médicinales ! » peut-on lire en cliquant sur le lien du Facebook de madame Candilis. https://www.facebook.com/profile.php?id=811308255

Le blog CGC Média qui a fait des captures d’écran et copié les liens qui figurent sur le compte Facebook de l’intéressée mais n’a pas l’intention de publier les termes du document, tant les premières lignes précitées comme l’image qu’elle y publie sont édifiantes.

En allant sur le lien ci-dessous du Facebook d'Hilguegue alias Babsie Steger, chacun peut aller sur le texte contre le Chef de l’État et voir les quelques réactions qu’il inspire  

https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=10158395890018256&id=811308255

Avec cet autre lien (toujours copié sur le Facebook de madame Candilis)  https://sante-alerte.fr/?fbclid=IwAR3UCE6cAE9k62G2PD7hs8su8VBse2v_dTYLgzOnogfV_V7D9cX8e6eJ7eA, vous arrivez sur le texte de la pétition à signer où tout le monde peut découvrir l’appel ainsi rédigé « MOBILISEZ-VOUS ! SIGNEZ ICI la pétition de l’AIDMN contre la mise à mort des médecines naturelles. Faites respecter votre droit à vous soigner librement ! »

L'épouse de Takis Candilis le toujours monsieur programmes d’Ernotte qui ne le restera pas mais vient pourtant de recruter un directeur des programmes à deux mois de son départ mais aussi en pleine période de ce qui aurait dû être un tuilage légal, dénonce « Le complot mortel de Macron contre la santé des français »Rien que ça !  


L’État est actionnaire à 100% de France Télévisions groupe de télévision publique et la femme du numéro 2 d’Ernotte Takis Candilis appelle quasiment à l’insurrection contre le Président de la République qui en est l’incarnation.

Il n’est évidemment pas question, selon nos informations, qu’Emmanuel Macron laisse passer une telle attaque contre sa charge!



 


 

Franck Riester étrillé par Benjamin Biolay.

Franck Riester étrillé par Benjamin Biolay.

Ce mardi 16 juin, Benjamin Biolay qui a accordé un entretien à l'Agence France-Presse à l'occasion de la sortie de son nouvel album "Grand Prix", prévue le 26 juin prochain, en a profité pour pointer du doigt le manque d'implication du gouvernement dans le domaine de la Culture, visant notamment Franck Riester le ministre dédié.

Ozap qui relaie l’interview, donne le profil de celle ou celui qui remplacera le toujours locataire de la rue de Valois qu’il donne déjà hors du gouvernement et écrit « Il faudra dans le futur un ministre de la Culture qui soit un poids lourd politique. Il sera le bienvenu", a ajouté l'interprète de "Comment est ta peine ?"» .

Le chanteur d’ajouter « Ce nouveau membre du gouvernement "verra qu'il aura plein de gens intéressants avec qui discuter", "qui ne sont pas si véhéments" et "qui ont plein de choses à dire sur ce qu'ils connaissent" ».

"Il y a sans doute un peu de populisme derrière le fait de ne plus parler de culture en récession, 'ce n'est pas le moment de parler des cultureux'. Mais dans 'les cultureux', il y a beaucoup de smicards, des gens qui ont des crédits et qui se demandent quel futur métier ils vont pouvoir faire", a poursuivi Benjamin Biolay sur le sujet.


mardi 16 juin 2020

Ernotte nomme à tour de bras…avant son départ !

Ernotte nomme à tour de bras…avant son départ !

Alors que l'article 47-4 de la loi n° 2013-1028 du 15 novembre 2013 relative à l'indépendance de l'audiovisuel public prévoit normalement une période de tuilage - « Les nominations des présidents de la société France Télévisions, de la société Radio France et de la société en charge de l'audiovisuel extérieur de la France interviennent trois à quatre mois avant la prise de fonctions effective. » -  période de tuilage qui n’a pu avoir lieu dans son intégralité à cause du confinement et qui fait selon l’usage que le partant (la partante, le cas échéant) n’engage rien qui impacte les choix de la nouvelle tête arrivant à France Télés, Ernotte continue les nominations avant son départ dans deux mois.

Alors même que dans un contexte normal tout ceci ne pourrait avoir lieu, Ernotte adresse un message aux pouvoirs publics et à l'État actionnaire sur l'air de je fais ce que je veux jusqu'au 24 août prochain ! 

Aujourd’hui c’est Diego Buñuel (ex-Canal+ et Netflix) qui est nommé directeur des programmes de France Télévisons en remplacement de Nathalie Darrigrand dégagée par le numérobis ernottien qui assurait jusqu'à-là l'intérim.  


 

Alain Bauer et le Film français ne sauveront surement pas Ernotte !

Alain Bauer et le Film français ne sauveront surement pas Ernotte !

Quel rapport y a-t-il entre Alain Bauer proche de Manuel Valls (lire l'article du blog CGC Média CGC du 15/10/14 qui relaie entre autre l’article du « Monde » : «Valls, Bauer, Fouks : le pacte de Tolbiac ») , conseiller spécial sécurité de Nicolas Sarkozy, franc-maçon depuis l'âge de 18 ans devenu le plus jeune grand maître de l'histoire du Grand Orient de France (GODF) la première obédience de la franc-maçonnerie nationale en 2000 et le Film Français 

Ernotte et accessoirement le coronavirus…évidemment !

Ce lundi 15 juin 2020, sous prétexte d’un nouveau point sur la situation sanitaire au sein de France Télévisions, l’ex-Orange dans l’interview surréaliste qu’elle donne au Film français où elle admoneste clairement Emmanuel Macron et son gouvernement avec des formules totalement hors-sol comme celle-ci particulièrement mégalomane « Il est temps de leur montrer aux Chinois et aux Américains qui on est. Adopter la directive SMA, c’est dire aux Gafa et au reste du monde ce que nous sommes », invite l’ensemble des salariés à qui elle adresse le mail à cliquer pour qu’elle donne sa vision des médias !


« Pour qui elle se prend pour dire au Président de la République, au Gouvernement et à la Représentation nationale, ce qu’ils doivent faire ? » s’emporte ce parlementaire particulièrement excédé de ces dérapages permanents.

Sous prétexte de la crise sanitaire, elle explique tout bonnement à l’État actionnaire comment agir, dépenser les deniers publics et surtout qui il faut soutenir comme elle prétend le faire : « Pour ce secteur, la crise sanitaire est une catastrophe : les théâtres sont fermés, il n ’y aura aucun festival cet été... Nous proposerons par conséquent une grille estivale extrêmement culturelle, et nous soutiendrons la réouverture des salles de spectacles, comme celles de cinéma, annoncée le 22 juin. Nous nous sommes rapprochés des syndicats d ’exploitants. Un plan d ’action a été mis en place avec eux afin, grâce à la puissance de la télévision, de donner envie au public de retourner en salle. »

La crise sanitaire sur laquelle Alain Bauer le conseiller spécial sécurité  - invité régulièrement, particulièrement sur France 5, probablement  pour ses compétences médicales ! - s’est largement exprimé pendant les deux mois de confinement mais pas que...

Il les a effectivement largement écumé les plateaux de France Télés, le plus souvent sur la chaine de la connaissance et du savoir, soit pour dire comment la pandémie allait se comporter au niveau européen amis aussi mondial – encore le 10 mars denier (extrait ci-après) – mais plus généralement pour « dézinguer Macron » qui selon lui, n’aurait rien compris. "Il se trompe socialement...c'est trés étonnant d'avoir En permanence cette erreur majeure d'appréciation permanente"  déclare du reste l'intéressé (*) !

(*)

Pas sûr que le plus jeune grand maitre franc-maçon au Grand Orient, conseiller extraordinaire des plateaux ernottiens et pour l’occasion « virologue-sécuritaire » mais aussi le Film français  suffisent à tordre le bras à ceux qui vont se charger de nommer une nouvelle tête à France Télévisions pour les 5 ans à venir (du 24 août 2020 au 24 août 2025 avec au milieu l’élection présidentielle de mi 2022)




lundi 15 juin 2020

Le président du CSA se réjouissant de la nomination de Laurent Guimier à la tête de France info : fait des vagues !

Le président du CSA se réjouissant de la nomination de Laurent Guimier à la tête de France info :  fait des vagues !


«Totalement indécent » s’emporte cet observateur aguerri de l’audiovisuel.

«Du jamais vu…le président du CSA tenu à devoir de réserve et une obligation de neutralité qui se félicite de la nomination de Pascal Guimier à la direction de France info : » s’étrangle cet autre.

« Personne n’imagine un tweet à l’adresse de Roch-Olivier Maistre à l’attention de  Nicolas Escoulan et Jean-Philippe Balasse qui viennent tous deux d’être nommés respectivement directeur de la rédaction d'Europe 1 et directeur de la rédaction d'Europe1.fr auprès de Fabien Namias le directeur de l'information d'Europe 1 » lâche ce troisième qui n’en revient toujours pas.

Hervé Godechot, un autre membre du CSA lui a d'eilleurs emboité le pas…se félicitant lui aussi ! 

Neutralité quand tu nous tiens ! 

Quant à Alexandre Kara que Letranchant déplace, pas un tweet, ni de ses collègues, ni de celles et ceux qui se trouvent aujourd’hui formidable l’arrivée de son remplaçant et encore moins de Letranchant ! 

A croire pour le monsieur info d'Ernotte que le sortant n'a pas su relever ces beaux défis qu'il évoque et ne pas donner la nouvelle impulsion que son remplaçant va donner pour la rentrée 2020 !!

A quelques semaines du départ d’Ernotte de France Télés, le "J'aime" de  Roch-Olivier Maistre risque fort de faire grincer quelques dents jusque dans les allées du Pouvoir !