Contactez-nous!

Par téléphone au 06.14.06.44.36 ou par mail en Cliquant Ici!

lundi 17 décembre 2018

Entre 1000 et 2000 licenciements à France Télés…mais le monde des courses hippiques s’enrichit chaque jour de nouveaux salariés sous contrat dans le groupe !


Entre 1000 et 2000  licenciements à France Télés…mais le monde des courses hippiques s’enrichit chaque jour de nouveaux salariés sous contrat dans le groupe ! 
Sur l’air de la traditionnelle manipulation à laquelle se livre Eric Vial le spécialiste des courses hippiques sur Alsace 20 qui s’apprête à signer avec l’ex Orange pour FO le plan de licenciements de masse (pardon de ruptures conventionnelles collective ) – c’est gros comme le nez au milieu de la figure –  fort d’une entourloupe d’envergure, cela ne sera que «si c’est du  donnant-donnant ! », le blog CGC Média n’a pas résisté à vous faire découvrir l’article de Paris Turf signé Damien Lacaze publié le 21 mars 2018 concernant un autre salarié de France Télévisions Jonathan Rosenblum qui se présente sur LinkedIn comme « responsable des Relations Sociales » au sein du groupe. 

Le quotidien équestre y évoque la double vie de ce gérant et directeur commercial chez Flash Horse et très proche collaborateur de Cécile Lefevre et Arnaud Lesaunier à France Télés.  

NB : La photo est celle du magazine des courses hippiques, pas celle de France Télés !


Extrait 

« Bravo Jonathan ! 

Ancien driver et jockey, ayant arrêté la profession début 2013, Jonathan Rosenblum a parfaitement réussi à reconversion. Désormais gérant et directeur commercial chez Flash Horse, le jeune homme nous parle de son entreprise : « Nous sommes fabricant notamment pour les écoles AFASEC trot/galop. Nous sommes également prestataires pour les entreprises en goodies et textile marketing (casquette, t-shirt, doudounes etc), avec une mise en valeur de l’identité de l’entreprise.

Souhaitons beaucoup de réussite à Jonathan, qui va tenter d’obtenir sa licence d’amateur l’année prochaine. Il compte pour l'instant, six succès, à son palmarès. »


Il retrouvera peut-être sur les hippodromes ou les plateaux télés, son collègue du secteur chevalin « spécialiste des course hippiques » œuvrant sur l’antenne de Alsace 20 malgré son contrat de travail et l’accord d’entreprise qui le lui interdisent.



Que d’opportunités dans le monde des courses pour arrondir ses fins de mois !