L'actualité des Médias

Loading...

Contactez-nous!

Par téléphone au 01.56.22.56.83 ou par mail en Cliquant Ici!

vendredi 31 octobre 2014

Nouveau scandale à France Télé : Razon ou l’application de l’adage « on n'est jamais mieux servi que par soi-même »! Il doit quitter France Télé sur le champ avec Raguenel, Patino et Pflimlin.

Nouveau scandale à France Télé : Razon ou l’application de l’adage « on n'est jamais mieux servi que par soi-même »! Il doit quitter France Télé sur le champ avec Raguenel, Patino et Pflimlin.

Nouveau scandale à France Télé suite au programme inclassable « Anarchy » dont le premier numéro a été diffusé ce 30 octobre sur France 4.

C’est Boris Razon que le tandem Patino/Pflimlin a promu directeur des nouvelles écritures web et du transmédia mais surtout directeur éditorial de France 4 donc codécideur avec Tiphaine de Raguenel de la programmation sur la chaîne, qui a œuvré pour que « Anarchy » y soit diffusé comme le révélait le blog CGC Média en mars dernier.

Seulement voilà, « Boris Razon en est l’auteur avec Benjamin Faivre »…
Hallucinant ! C’est donc lui qui se commande à lui-même une série au budget invraisemblable (1 million d'euros pour une diffusion juste avant 23h) qu’il a imaginée et coécrit lorsqu’il était au Monde tout comme Patino d’ailleurs. Tout ça au frais du contribuable !!!!

Il suffit de lire l’excellent article publié ce 29 octobre sur « Le blog documentaire » intitulé « Transmédia : tout savoir sur « AnArchy » (sauf la fin…) » pour en prendre pleinement conscience.
Extrait : « Y a-t-il une influence directe du faux documentaire imaginé par la RTBF autour de la partition de la Belgique en deux ?
Non, la genèse du projet, c’est Boris Razon qui en est l’auteur avec Benjamin Faivre, lorsqu’il était encore au Monde. Au départ, ils créent ce qu’ils appelaient alors « la scénarioze ». Ce serait comme une sorte de maladie : celle de raconter et de se raconter des histoires, encore et encore. Leur première idée était de travailler autour d’une crise sanitaire, en créant les conséquences d’une épidémie foudroyante qui provoquerait une catastrophe aussi importante que, disons, les grandes épidémies de peste dans le passé. Il avait imaginé un scénario où toute l’ile de la Cité était coupée du reste de Paris, où on jetait les corps, on bloquait les routes, etc. La réalité a rattrapé en partie la fiction à ce moment-là, puisqu’on parlait du virus H1N1 ou du SRAS. Et puis, il y a eu la crise islandaise : d’une crise sanitaire, l’idée a migré vers une crise économique. »

Rappelons ce qu’écrivait Paris-Match sur ce programme « Le point de départ d’« Anarchy », une série participative lancée ce jeudi 30 octobre sur France 4 au préambule volontiers provocateur où les internautes sont invités à écrire les sept autres épisodes en déposant leurs idées de scénarios et de personnages sur un site Internet dédié, c’est François Hollande qui sort la France de l’euro, Manuel Valls qui démissionne et Marine Le Pen qui lorgne sur l’Élysée … »


Le blog CGC Média vous propose également de découvrir ce qu’écrivait Cyril Lacarrière dans « l’opinion.fr » sur le sujet et la présentation qu’en faisait ledit Razon coauteur/programmateur notamment sur la technique « du trou du lapin » !!!!!   
Extrait " Les faits - Boris Razon est le directeur des nouvelles écritures web et du transmédia, et directeur éditorial de France 4. C'est lui qui est à l'origine d’«Anarchy» que présente ce jeudi France Télévisions. Un projet ambitieux, avec un budget important (1 million d'euros) et voué à offrir une nouvelle expérience aux téléspectateurs…. "
Le blog CGC Média vous propose aussi de découvrir l’un des tweets qui s’en est suivi.
Mais revenons sur la somme de 1 millions d’euros allouée pour le bébé de Razon « Anarchy »…ça doit faire cher en droits d’auteur tout ça même si on n’est que coauteur !

Personne ne peut tolérer une telle perversion du système où le commanditaire se commande à lui-même en dépensant les deniers publics autrement l’argent sur la redevance que paient les français/contribuables.
Quant à ceux qui l’on nommé et laissé faire, sa codirectrice Tipahaine de Raguenel coresponsable de cette inadmissible mise à l’antenne mais surtout Patino et Pflimlin qui ont promu Razon à ce poste après avoir viré Sandrine Roustan en lui donnant carte blanche, ils doivent tous quitter France télé dès aujourd’hui pour avoir permis cet indigne mélange des genre en total conflit d’intérêt mais surtout pour manquement grave aux règles qui s’appliquent dans les entreprises du secteur public.

Pflimlin, Patino, Razon, Raguenel doivent quitter France Télé sur le champ.
 

jeudi 30 octobre 2014

Le France Ô « bashing » ! A qui profite le crime ?

Le France Ô « bashing » ! A qui profite le crime ?  
 
La ficelle est grosse et la recette vieille comme le monde: distiller des informations parcellaires en douce à certains média puis attendre que la bulle nauséabonde remonte à la surface !
 
Dernière victime en date: la chaîne France Ô qui ces jours-ci est l’objet d'un étonnant « bashing » médiatique...du fait de ses faibles audiences entre autres: 0,6 % en moyenne et quelques scores un peu moins flatteurs certains soirs.
 
« L'argument » pour se débarrasser de sa chaîne 19 de la TNT : "Pas d'audience, tu dégages!"...Quelle belle aubaine pour France Télé qui parle d’économies à tout bout de champs!?! Un peu comme sa chaîne 14 de la TNT qui pourrait subir le même sort !
 
Mais à lire de près les articles concernés, apparait très vite en arrière-plan, une présentation digne d'un vieux polar à la sauce d'un roman de gare ! Tout laisse à penser que se cache derrière cette critique récurrente une bonne grosse manipulation. Vous connaissez l'adage: "quand on veut noyer son chien, on dit qu'il a la rage !"
 
La direction de France Télé ne pipe mot et ne défend pas vraiment France Ô…se serait-elle fait prendre la main dans le pot de confiture ? Elle voudrait s’en e séparer qu'elle ne s'y prendrait pas autrement…
 
Certes, France Ô fait peu d'audience... mais comme l'a déjà relayé le blog CGC Média en reprenant le blog SNPCA-CGC, le 2 octobre dernier « France Ô la chaine low-cost de FTV !? »: "on ne peut comparer que ce qui est comparable ! 
 
Comment mesurer France Ô à hauteur de ce que sont ses chaines sœurs France 2 et France 3 quand la chaîne nationale dédiée aux outre-mer bénéficie d’un budget équivalent au 10ème par exemple de celui de France 2 ? Pourquoi ne pas comparer une trottinette et une voiture !!!"
 
Comment imaginer décrocher la lune avec un budget si limité ? Rappelons que c’est Pflimlin qui est allé négocier le COM et la place de France Ô au sein du groupe et du dispositif TNT…il ne peut pas tout jeter aux orties à présent.
 
Il y a beaucoup de positif sur France Ô, à commencer par la case documentaire qui récolte régulièrement les lauriers et les bonnes critiques de journaux comme « Télérama »  notamment. Sans oublier « Riding Zone », le magazine de l'extrême, « Explô », « Investigations », les séries (Cut...) et les programmes de divertissement comme « Dance Street » et les trois rendez-vous quotidiens d'information...
 
OUI, n’en déplaise à certains, France Ô propose des produits de qualité et d'intérêt public. 0,6 % d'audience ce 29 novembre : c'est loin d'être une cata !
 
D'autant que France Ô a une véritable mission de service public dont les contours découlent du cahier des missions et des charges: proposer un autre regard en métropole de la réalité de la France! Une France qui n'est pas qu'hexagonale ! Une France plurielle de part ses bouts de terre répartis sur les 4 continents ! Une France mondiale de part l'enracinement d'une partie de ses habitants aux 4 coins de la planète...
 
Notre pays est le deuxième espace maritime au monde... grâce à ses outre-mer ! Ces territoires et départements ont tant donné et donnent encore tant à la France, au plan environnemental, politique, historique, touristique et ô combien sportif : pour ne citer qu’eux et sans être exhaustif, Teddy Riner, Lucie Décosse, Christine Arron, Muriel Hurtis, Laura Flaissel, Maya Mettela, Jackson Richardson, Thierry Henry, Marius Trésor, Lilian Thuram, Patrice Evra et autres Mathieu Bastareaud qui nous ont fait et nous font encore vibrer.
 
France Ô, c'est tout cela : cette contribution qui porte un regard différent, pluriel sur notre pays qui s'est construit avec ses composantes diverses, lointaines... et pourtant si proches ! Qui ne connaît pas encore aujourd'hui la Martinique, la Guadeloupe, la Réunion, Tahiti, la Nouvelle-Calédonie, Mayotte, la Guyane, Wallis & Futuna, Saint-Pierre & Miquelon ?...
 
Qui parle de ces terres et de leurs habitants plus français que beaucoup de métropolitains ici dans l'hexagone, si ce n'est justement France Ô ? Qui porte à l'écran les images de CES France qui forme LA France ? Et surtout qui en parle autrement que d'évoquer des faits divers ou de clichés ? Même la concurrence s'est lancée dans cette approche notamment dans ses JT...
 
France Ô, c'est ce regard, cette lumière portée sur cette France plurielle au-delà des mers qui lui a permis JUSTMENT d'être plurielle en son intérieur: cette France métropolitaine décrite désormais... comme le 6ième DOM  !
Sans oublier l'autre regard de France Ô: celui tourné vers l'Afrique, via son agence AITV, que la direction de France Télévisions veut faire taire au moment où l'actualité africaine n'a jamais été aussi forte et aussi proche des français..
 
Alors, NON, à tous ceux à France Télé le contraire, les personnels de France Ô tout comme ceux de France 4 dont France 4 dont les arguments sont les mêmes pour réclamer leur arrêt « ça ne sert pas à grand-chose, ça ne réunit pas beaucoup de monde et  ça coute des sous… » ne laisseront pas dire et faire   croire que France Ô doit être effacée du paysage médiatique national faute de suffisamment d'audience et pour de soi-disant économies!
 
Oui, France Ô peut et doit s'améliorer, renforcer sa ligne directrice, faire des efforts...d’accord mais encore faut-il qu'elle en ait un tout petit peu les moyens !!! France Ô est une chaîne récente, jeune, qui se cherche et qui réussit.  Elle est principalement le fruit de l'investissement de ses salariés et du partenariat avec ses chaines-sœurs : à commencer par les chaînes Première Outre-mer qu'elle sert au quotidien et les autres chaines du groupe avec lesquelles les passerelles se multiplient chaque année comme pour le sport, le téléthon, les campagnes électorales...
 
France Ô veut et doit vivre parce qu'il en va d'un intérêt de service public ! C'est aussi cela la mission du service public de France Télévisions conforme aux engagements du Chef de l’État.

Ceux à France Télévisions qui se piquent de crier avec les loups (un comble après déjà 4 mises en examen et 3 témoins assisté uniquement dans le volet  « Bygmalion » de la plainte déposée par le SNPCA-CGC et instruite par Renaud Van Ruymbeke !) feraient bien d’abord de balayer devant leur porte….à moins qu’ils ne préfèrent s’exprimer sur le pharaonique projet de diffusion et d’échange (le CDE) censé révolutionner le travail à FTV... Un projet vieux de près de 5 ans et qui n'a toujours pas encore vu le jour alors qu'il a déjà englouti des millions d'euros !?!...

Une affaire à suivre  très vite donc!...

* DOM : Département d'Outre-Mer

François Hollande n’en mourra peut-être pas mais laissera-t-il le tandem Pflimlin/Patino continuer de le malmener avec l’argent du contribuable.

François Hollande n’en mourra peut-être pas mais laissera-t-il le tandem Pflimlin/Patino continuer de le malmener avec l’argent du contribuable.
 
Le 27 mars 2014, le blog CGC Média posait la question « Qu’avez-vous fait Aurélie Filippetti de cette télé publique? ». Aurélie Filippetti n’est plus, Fleur Pellerin l’a remplacé mais Pflimlin lui continue d’entraîner la télé publique dans sa propre chute.
 
Le summum c’est le tandem Boris Razon/ Thiphaine de Raguenel qu’un autre tandem Patino/Pflimlin nommait sur France 4 après avoir viré Sandrine Roustan, qui le propose  « François Hollande qui sort la France de l’euro, Manuel Valls démissionne en réaction avec  les répercussions législatives induit et Marine Le Pen fort de ce scénario qui tente de faire main-basse sur l’Elysée…. ». Tout ça avec l’argent public.

Selon nos informations, il semble que Razon soit également le co-auteur de ce projet...il avait déjà voulu le diffuser sur France 5 mais Pierre Block de Friberg avait refusé catégoriquement; ce qui n'est pas sans soulever des questions sur  la notion de conflits d'intérêt et le fait que personne ne puisse être juge et partie mais le plus grave répétons le de "prôner l'anarchie sur une chaine pour ENFANTS qui diffuse Tchoupi entre autres.
 
Dans un article intitulé « Le blog CGC Média réussira-t-il à empêcher la mort de François Hollande sur le service public ?... », nous écrivions « Pauvre Jeunesse que le duo Patino/Pflimlin sur France 4 abêtit chaque jour un peu plus et pousse à se soulever avec des « téléfilms d’anticipation transmédia » [ * c’est bien la présentation qui en est faite par Patino, Razon et Pflimlin dans une plaquette destinée à la Presse] au titre plus qu’explicite : « ANARCHY ».
 
 * Voici l’hallucinante présentation que fait la télé publique payée avec l’argent du contribuable de ce programme «ANARCHY»que, type Nouvelles écritures qu'a dénoncé à maintes reprises le blog CGC Média:
« ANARCHY » La fiction d'anticipation Transmédia écrite par Olivier Szulzynger et coproduite par France TV Nouvelles écritures, TELFRANCE série, Le Monde.fr et la Gaîté lyrique est le premier programme transmédia dans lequel les narrations web, TV et seconds écran se répondent. L’internaute participera à l'écriture de la série et aux destinées de ses personnages. Le point de départ? La faillite d'une grande banque oblige la France à sortir de la zone euro. En attendant une nouvelle monnaie, chaque citoyen doit vivre avec un revenu de 40 € par semaine…”
 
 
Nous ajoutions « Le blog CGC Média ne sait pas si comme il est écrit « l’internaute participera à l'écriture de la série et aux destinées de ses personnages » mais dans le scénario (projet ou pas) dont il a pu prendre connaissance avec sidération, c’est la mort du chef de l’État qui y est programmée sur une chaîne de télé publique…pas n’importe lequel, l’actuel Président François Hollande !!!!! ».
 
Le blog CGC Média concluait par une demande à François Hollande « Monsieur le Président de la République, vous qui avez déclaré après le premier tour des élections municipales «avoir compris et entendu le message des français », comprenez aussi et entendez le message des téléspectateurs qui n’en peuvent plus de la médiocrité de  France Télévisions et de ses antennes livrées à la merci de quelques-uns. »  

François Hollande s’en sortira peut-être s’il réussit à réchapper à son assassinat comme dans le scénario (projet ou pas) dont avait pu prendre connaissance avec sidération voilà une dizaine de mois le blog CGC Média Olivier Szulzynger, co-directeur de cet objet médiatique non-identifié » expliquant à paris Match qu’« Anarchy » une série participative – mais pas la télé publique ! 

Paris-Match écrit  aujourd'hui « Voilà le point de départ d’« Anarchy », une série participative lancée ce jeudi 30 octobre sur France 4 au préambule volontiers provocateur (François Hollande qui sort la France de l’euro, Manuel Valls qui démissionne et Marine Le Pen qui lorgne sur l’Élysée …). Les internautes sont invités à écrire les sept autres épisodes en déposant leurs idées de scénarios et de personnages sur un site Internet dédié. »
Paris-Match s’interroge sur cet « exercice de politique-fiction surfant encore sur la sinistrose ambiante » et écrit encore comme suite à la question que posait le blog CGC Média « Comment ces gens à la tête d’un entreprise de télé publique sous Tutelle de l’Etat donc, peuvent-ils continuer avec l’argent du contribuable (la redevance augmente de 3€), de prôner le chaos et l’anarchie» :
«Il n’empêche, qu’une chaine du service public puisse imaginer un tel tremblement de terre économique, qui plus est initié par François Hollande lui-même, est assez éloquent sur l’état de l’opinion vis-à-vis de ses dirigeants. »

Pour le faire à la Francis Bacon, osons dire « Piétinez, piétinez, il en restera toujours quelque chose »

mercredi 29 octobre 2014

Carolis et France Télé, une histoire de famille.

Carolis et France Télé, une histoire de famille.
 
Le 15 octobre dernier, Le retour de Carolis à l’antenne sur France 3 sonnait comme un vrai pied-de-nez au juge  Renaud Van Ruymbeke, au CSA  mais aussi aux services de l'État actionnaire.
 
Le 3 avril dernier 2014, le juge Renaud Van Ruymbeke qui entendait Carolis dans le cadre de l’instruction judiciaire qu’il mène suite à la plainte déposée par le SNPCA-CGC dans le volet France Télévisions de l’affaire Bygmalion [la plainte est beaucoup plus large et touche également les contrats souscrits avec Carolis et ses divers sociétés, ndlr] lui signifiait sa mise en examen pour « favoritisme ». Le même Carolis indiquait dans un communiqué « suspendre son activé à l’antenne de France 3 le temps de défendre son honneur".
 
Seulement voilà, Carolis dispose à l’intérieur de France 3 d’un système privilégié de production. Ses nombreuses émissions sous les titres « Les Racines et les Ailes », « Le Grand Tour » disposent d’un service interne sur mesure piloté par Patrick Charles, le responsable de l’unité magazine lui-même.
 
C’est ce cadre de la chaîne qui accorde une attention soutenue aux tournages et aux montages des émissions de son ancien patron et ami. Pourquoi et comment une production privée peut-elle disposer ainsi d’un traitement de faveur et d’une main d’œuvre dont le coût vient encore alourdir des budgets hors normes ?
 
La situation est devenue encore plus cocasse depuis que Patrick Charles a pour principale collaboratrice Laurence Knoll, son épouse, transformant quasiment les réunions de travail en pièce de Labiche.
 
Quelle entreprise dont l’État est propriétaire à 100% peut ainsi tolérer ce type de regroupement qui permet aux affaires quotidiennes d’être traitées « en famille » ?
La dégradation des organigrammes et des systèmes de décision du groupe dirigé par Pflimlin ne peut pas se poursuivre dans de telles conditions…à moins de transformer la télévision publique en véritable République bananière !!!!

mardi 28 octobre 2014

Patino/Pflimlin ou l’invraisemblable décadence de la télé publique…

Patino/Pflimlin ou l’invraisemblable décadence de la télé publique…
 
Le duo pour ne pas dire le trio en y ajoutant Razon le pote de Patino, vient de franchir un nouveau palier dans la chute de France 4 qu’ils orchestrent depuis l’éviction expéditive de Sandrine Roustan.

Le blog CGC Média qui le mercredi 19 février 2014 diffusait un article intitulé « La télé trash du binôme Patino/Razon voulue par la ministre Aurélie Filippetti sur fond de "Gogole World Bordello" » vient de découvrir deux tweets annonçant  la participation de Marine Le Pen à une fiction de France 4.
L’un du JDD qui annonce « Marine Le Pen présidente dans une série télé » [« Anarchy » sur France 4] et ensuite un autre qui espère que le précédent est un « fake » en s’insurgeant sur le fait que « le Service publique n’a pas  à financer la propagande d’un parti quel qu’il soit ».
 

 

Rappel de ce qu’écrivait en février 2014, le blog CGC Média « On est bien loin de la feuille de route voulue par Aurèlie Filipetti qui indiquait « France 4 doit devenir la chaine du service public à destination des enfants. Un espace de sécurité pour offrir à nos concitoyens une chaine éducative de qualité où les programmes sont exigeants et pas racoleurs ».
Prôner l’ « Anarchie » – c’est le nom qui dit bien ce qu’il veut dire, d’une série en « développement » (ANARCHY) commandée par Patino et Razon – ne parait pas vraiment en phase avec l’idée de l’actionnaire de « faire de France 4 la chaîne 100% service public qui accompagne les jeunes publics de manière positive et utile » !!!
François Hollande,  au regard du scénario, « ne devrait pas s’en relever  [dans le scénario original il y était tué] » !

Nouvelle et énième polémique en vue…notamment avec la nouvelle campagne d'affichage de France 4 (ci-après) et c’est encore avec la nouvelle formule voulue par Patino et ses lieutenants, celle d' une chaine d'info anarchique et du chaos...
Quand un homme veut imposer son  choix et ses goûts... pourquoi ne va-t-il pas lancer sa propre chaîne dans le privé et/ou sur le net avec son argent !?
Pauvre chaîne « Jeunesse »...




- après la devise de ce duo d’apprentis/programmateurs « C’est le "Gogol World Bordello" ou "le cri de ralliement, celui de la nouvelle offre de la chaîne jeunesse en soirée, celui d'une génération lassée du style trop policé de la télévision, de ses plateaux ordonnés, de son humour digeste et du spectacle scénarisé du monde…qui raconte avec jubilation le monde nouveau et déglingué dans lequel elle vit  »

- après la diffusion du premier numéro de la série « Black Mirror » d’une rare violence achetée par le binôme qui a succédé à Sandrine Roustan avec la bénédiction de  Patino et Pflimlin - seule acquisition décidée par l'équipe -  qui commençait par un épisode à la signalétique obligatoire « interdit moins de 16 ans » avec des images pouvant heurter le jeune public puisque le le premier ministre britannique se faisait prendre par un cochon… 
-  après « AlcooTest »…
-  après l’arrivé de « Vice News »…
- après les innombrables échecs vertigineux qui tuent la chaîne au quotidien : « Cam clash », « Tokyo reverse », « Studio 4.0 », « Bunker » la nouvelle super production de France 4 a fait 0,4% de pdm la plaçant dernière chaine derrière 6Ter, HD1 et Numéro 23....
-  après les fameuses « Nouvelles Ecritures-Laboratoires »  qui frôlent les 0,4%-0,5% au maximum…
Voici donc « Anarchy » et l'avènement de Marine Lepen présidente d’une série TV sur une chaine publique....Hallucinant !!

Tout ça avec l’argent du contribuable. C’est lamentable.
France 4 ne cesse de décliner comme le rappelaient dernièrement les journalistes à Patino sur le plateau de « Médias le mag ». Jusqu’où ?  
 
Même le chroniquer Julien Bellver dans « Media le mag » du 19 octobre dernier sur France 5 (pourtant une émission maison) interrogeant Patino, lâche en plateau "Sur France 4, rien de ce que vous avez lancé ne marche ...Malgré les nombreuses relances, la chaîne ne marche pas…Quel est le concept de France 4, personne ne le comprend ?".  

Patino qui ne trouve rien à répondre que - sans rire - « Elle s’adresse à ceux qui sont nés au tournant du millénaire…à ceux qui sont devant la télé à ce moment-là, avec une mission de service public… » 

Les audiences de la chaîne n’ont jamais été aussi basses et diminuent de semaine en semaine. 1,6% d’audience moyenne la semaine du 28 sept au 5 octobre, puis 1,5% la semaine suivante, pour tomber la semaine d’après à 1,4%.

Aucune des émissions de flux lancées par l’équipe de Razon/Patino touchant parfois le fond avec des scores proche de la mire comme la semaine dernière « Cam Clash » qui a fait 0,5% en prime time, n’intéressent visiblement pas le public.

 Un véritable désastre.

Même leur politique de programmation des séries pourtant pas très compliquée à mettre en place, réalise des scores « bien timides ». La case du jeudi soir était à 0,8% jeudi dernier. Pourtant France 4 réalisait 2% et plus de moyenne annuelle, il n’y a pas si longtemps....en 2013, et 2012..... « Mais ça c’était avant » comme la pub d’ailleurs !

France 4, nouvelle et unique chaine hybride au monde, le laboratoire de Patino avec un angle jeunesse en journée et les « Nouvelles Ecritures» en soirée, lancée en janvier 2014 à grand renfort de « moi je, moi je, moi je…je vais faire la télé de demain » ne convainc personne et tire, petit à la chaine, vers le fond. 

Que pense la Presse de ce naufrage annoncé ? Elle est assez unanime: l’effet de comm’ voulu par la «Patino’s team » a tout de l’effet boomerang.
Avec des titres parlants. Aussi bien pour la chaîne jeunesse en journée dont « Le Figaro » titrait en mars dernier presque comme le blog CGC Média: « France 4 fait du neuf avec du vieux »  puisque la grille est composée en majorité de dessins animés déjà vus et revus sur France 3 et France 5, que pour les soirées censées proposer donc de  « Nouvelles Ecritures-Laboratoires » qui faisait titrer cette fois-ci à BFM Business, le 29 septembre dernier, « La nouvelle formule de France 4 fait chuter l’audience ».

Au lieu de faire le buzz, ces fameuses « Nouvelles Ecritures » font  la « bouzz » avec des émissions comme « AlcooTest », l’émission dite « événement » enfermant des jeunes dans le but de les saouler qui a, non seulement, fait un flop mais a également fait scandale. « AlcooTest l’émission de télé qui dérange » titrait en une « Le Parisien » se demandant « si la mission du service public envers les jeunes générations étaient vraiment de les faire boire » !!!!
La team Patino/Razon/Raguenel mise en place par Pflimlin, a fait de cette chaîne : « une chaîne illisible pour les annonceurs, les téléspectateurs et les professionnels ». Personne n’y comprend rien.

« La grille doit sans cesse faire le grand écart entre « l'avant-garde » et «le très populaire ». Côté cinéma, on trouve ainsi des films d'auteur qui cohabitent avec « La Soupe aux choux » ou « L’inspecteur La Bavure ». Côté séries, cela va de « FBI portés disparus » au très décrié « Black mirror »….mais on y trouve également du sport féminin et/ou d'autres retransmissions sportives négociées et héritées de l'ancienne grille...

« Les dirigeants de France 4 commettent une erreur que font souvent des novices en télévision: faire des programmes qui satisfont leur goût personnel, et pas celui d'un large public » écrit le journaliste de BFM business.

En somme, si les visionnaires autoproclamés Patino/Razon  se plantaient totalement de « vision » ?!  

Et si le couple Patino/Razon ne faisait que planter la chaine et les quelques millions d’euros de redevance investis (40....une paille) et donc, au passage, hypothéquaient la viabilité et même la survie France 4 ?!

Et si la stratégie de "tout digital et du tout numérique" dont ils se targuent pour France 4  comme une sorte de vitrine avec plein de « Nouvelles Ecritures » (irregardables et d’ailleurs quasiment as regardées) et plein de contenus du net pas vraiment cathodiques, rimait avec enterrement pour la  chaîne et de ses salariés au passage ?!
Merci qui ? Merci Patino. A bientôt 50 ans, Patino serait-il atteint d’une maladie des yeux qui l’empêche de voir distinctement. On comprend dans ce cas que sa vision soit faussée mais le problème c’est que c’est malheureusement lui qui conduit....et qui emmène directement dans le mur.

D’autant plus que financièrement, France 4 formule post Roustan, se révèle être un fiasco...Les recettes publicitaires de la chaine pour 2014, chacun l’aura compris, ont elles aussi chuté de manière vertigineuses. Elles étaient à - 48% au second trimestre. Bercy s’attend une perte d’environ 10 millions d’euros pour 2014.

Quant à la gestion de la vente des parts du groupe dans la chaine Gulli pour permettre ce nouveau positionnement « illuminé » » de France 4 c’est un tour de magie qui fait disparaître l’argent comme neige au soleil. FTV a vendu ses 22.678 actions dans le capital de la société éditrice de Gulli (Jeunesse TV) à Lagardère Active, soit les 34 % du capital qu'elle détenait, pour un montant nominal totalement dérisoire de 2.473. 014 €…. Pour une valeur qui était estimée autour de 20 millions d’euros, il y a 2 ans.  C’est ce qu’on appelle gâcher l’argent du contribuable.

Question dépenses inconsidérées, ce n’est pas fini.......

Revenons sur ce que le journal « Le Monde » annonçait comme le blog CGC Média, il y a peu: l’arrivée sur France 4 au quotidien d’un JT d’info de 13 minutesissu d’un site internet américain privé « Vice »Treize minutes par jour !!!!!

Voila maintenant que France télé groupe public sous-traite l’info pour les jeunes, non seulement à une boîte privée mais qui plus est américaine n'étant d'ailleurs ni une agence de presse, ni un producteur.
La destination de la redevance (l’argent public donc des contribuables) n’est-elle pas de financer les jeunes producteurs et créateurs de l’hexagone ?! Quant aux Rédactions de France Télé, qu’ont-elles de moins  pour que Patino/Razon/Raguenel décident de ne pas travailler avec elles ?!  
« L’information est la première mission du Service Public audiovisuel » a rappelé le SNJ dans un communiqué la semaine dernière (http://snj-francetv.fr/non-a-la-privatisation-de-linformation-de-service-public/), ajoutant : « La direction actuelle de France Télévisions l’aurait-elle oublié ? Ou bien choisit-elle délibérément de bafouer ce principe au profit d’autres intérêts ? »
Lorsque la question est posée à la chaîne de savoir pourquoi décider de ne pas travailler avec les journalistes maison, la réponse de Patino/Razon/Raguenel est claire : « C’est tout simple: Il n’y a pas eu le souhait de fabriquer ce programme en interne ». Tout le monde imagine aisément la traduction gestuelle à l'adresse des Rédactions qui va avec ce type de phrase !

Avec tout ça, France 4 est devenu le symbole du chaos instauré par Patino, Pflimlin et Razon qui sont toujours aux manettes au sein du groupe audiovisuel public.

France 4 disparaitra-t-elle du PAF d’un coup de baguette magique à cause de cette stratégie de « barbares » dont elle aura, de toute façon, un mal fou à se relever ou survivra-t-elle grâce au changement de locataire à la tête de la France Télé?