Contactez-nous!

Par téléphone au 06.14.06.44.36 ou par mail en Cliquant Ici!

jeudi 12 janvier 2017

Les derniers vœux de l’ex Orange à France Télé ?!



Le salariés n’attendent franchement plus rien, sauf la délivrance.

Ils savEnt pertinemment que ces vœux 2017 (au siège de France Télé à 16h) ne seront qu’un énième et nouvel exercice de propagande auquel se livrent depuis des mois, l’ex Orange et sa dircom ex Orange elle aussi, Nilou Soyeux.  

Chacun s’interroge, du reste, sur la concomitance des rendez-vous que cette dernière a fixés, par exemple celui il y a moins de 48 heures, le 10 janvier dernier avec Philippe Bailly patron de NPA, l’ex communiquant, entre autres de Rémy Pflimlin. (*)

En cette période de lâchage tous azimuts, les conseils d’un communicant quel qu’il soit (*), sur telle ou telle phrase dans un discours de vœux ou tel ou tel angle d’approche, n’auraient bien entendu le cas échénat aucun impact tant le ras-le-bol est généralisé.


Philippe Bailly  qui rachetait à Pascal Josèphe en janvier 2014, IMCA la société « conseils » que ce dernier avait créé. [Vous savez, Pascal Josèphe évincé de la « succession » en avril 2015 dans les conditions largement commentées par les média qui font toujours l’objet de plaintes mais pas encore d’instructions judiciaires qui attendent toujours 2 lignes sur une ordonnance introductive, depuis novembre 2015, pour débuter] est donc de nouveau dans la place.

Celui-là même qui ex communiquant de Rémy Pflimlin, coorganisateur fin octobre  2014 avec le Figaro de la 20ème édition du Colloque NPA – Le Figaro : «Horizon 2020»,  dénonçait dans les colonnes dudit titre partenaire les « coups bas et les manipulations » concernant le processus de désignation du futur président de France Télé. Philippe Bailly qui après que le Figaro ait affublé un premier lot de candidats de soi-disant surnoms « La liste des gentillesses sur les candidats réels ou supposés est longue… », avait le culot d’ironiser «À chacun sa petite valise pour l'hiver» !!!!  Ça tombe bien, c'est la saison.
  
Parmi les articles concernant les régulières collaborations de l’intéressé avec France télé, le blog CGC Média avait notamment relayé l’article du magazine  "Les Inrocks" confirmant les articles de la CGC Média sur "Le cabinet NPA Conseil à l'origine de 2 tribunes pour Pflimlin!" 

Pour l’une de ces 2 tribunes, la direction de la communication de FTV d’alors et le cabinet NPA Conseil, avaient eu l’idée... faire signer à des producteurs “amis”(notamment Dominique Ambiel ou Laurence Bachman) pour sauver le soldat Pflimlin.
Rappelez-vous. 

Voila ce qu'écrivaient "Les inrocks": "Rémy Pflimlin, homme de consensus, qui a décidé de répliquer [aux multiples critiques, ndlr] dans Le Monde du 11 octobre [2011] en publiant une tribune intitulée “Assez des critiques contre France Télévisions !”   

Mais le sort s’acharnant contre lui : dans ce billet très inspiré , il avait fait une grossière erreur, en se félicitant du succès de l’émission de Franz-Olivier Giesbert (2012, les grandes questions sur France 5) qui n’était pas encore à l’antenne… »


A ce Philippe Bailly fondateur du cabinet "NPA Conseil"...que n’aurait-il fait pour  Pflimlin, ces producteurs "amis" de France Télé et, à présent, que ne serait-il prêt à faire avec Nilou Soyeux pour celle qui s’est retrouvée parachutée la place du premier !!

Aucun commentaire: