Contactez-nous!

Par téléphone au 06.14.06.44.36 ou par mail en Cliquant Ici!

mardi 31 mai 2011

Le Canard enchaîné du 1er juin rapporte que France Télévisions a déboursé 22,1 millions d’euros en cabinets et consultants divers...

Le SNPCA-CGC qui publiait en fin d'après midi un article sur les pratiques de France Télévisons intitulé: "Murielle Beretti-Charles directrice des relations sociales à France Télévisions ne sait pas ce que conflit d’intérêts veut dire...elle n'est visiblement pas la seule!" prend connaissance avec effarement du post publié il y a quelques minutes par le site internet "teleobs.nouvelobs.com"

En ce qui concerne le SNPCA-CGC qui révélait dès le 27 avril 2009, dans un article intitulé : «DIALOGUES…VOUS AVEZ DIT DIALOGUES ?...PAS A FRANCE TÉLÉVISIONS !!! » que la société Conseils DIALOGUES que cite "Le Canard enchaîné", sous contrat avec France Télévisions, avait au sein de son Conseil d'Administration le directeur général adjoint en charge des ressources humaines (finalement le donneur d'ordre) et aujourd'hui la directrice déléguée au dialogue social, tout ceci relève du conflit d'intérêts.

Le SNPCA-CGC a justement demandé, voila environ 2 mois par courrier, la mise à l'ordre du jour du Comité d'Entreprise d'avril 2

011d'un point sur le recours à ces cabinets conseils et autres consultants sur les 5 dernières années: "les élus et délégués du SNPCA-CGC vous demandent de bien vouloir porter à l’Ordre Du Jour du prochain Comité d’Entreprise la question suivante : - Nombre de Cabinets Conseils et consultants extérieurs sous contrat avec France Télévisions et/ou ses filiales sur ces 5 dernières années, lesquels ont été sélectionnés par appel d’offres, quelles ont été et/ou sont leurs missions et quel est le montant de leurs honoraires par année sur cette période ainsi que le nombre de jours par cabinet."

Le SNPCA-CGC qui n'a toujours pas vu ce point traité après 3 séances du C.E. attend donc avec impatience l'intégralité de l'article du "Canard enchaîné du 1er juin" dont "teleobs.nouvelobs.com" reprend visiblement des extraits mais dont voici la teneur:

Le site fait référence à un article publié par "Le Canard enchaîné du 1er juin" qui rapporte que :

"France Télévisions a déboursé 22,1 millions d’euros pour s’offrir les services d’une soixantaine de cabinets de consultants privés, entre 2009 et 2010...

A elle seule la direction générale aurait dépensé 13,3 millions d’euros pour recevoir les conseils d’"une bonne douzaines de sociétés" privées sur la mise en place de l’entreprise commune France Télé, sur la cession de la régie publ

icitaire du groupe, et autres missions et études d’expertises, selon un document donnant les grandes lignes budgétaires de l’entreprise récupéré par Le Canard.

Chaque service administratif est allé cherché conseil dans le privé: direction de la stratégie, direction de la communication, secrétariat général,direction du personnel… Aux ressources humaines, pas moins de quinze d’entreprises auraient été réquisitionnées pour 2,7 millions d’euros. Au menu: études de “la ligne managériale”, de “développement RH” , “d’accompagnement et de recrutement RH” ou

encore “de la rémunération des cadres dirigeants” , selon le même document officiel

Mais qui sont ces boîtes de conseil?

Surtout des parents, des amis et des anciens de la maison France Télévisions, souligne l’hebdo.

Ainsi Altedia, cabinet spécialisé dans les ressources humaines actuellement dirigé par un certain Pierre Beretti, dont l’épouse, Murielle C

harles-Beretti a été nommée par Rémy PFLIMLIN (PDG de France Télévisions) directrice déléguée au dialogue social. En gros: madame appliquerait les mesures préconisées par la boutique de monsieur, analyse Le Canard.

Autre exemple, Dialogues, boîte experte en relations sociales, dont René-Luc Maisonneuve siège au conseil d’administration, tout en étant sous-directeur du personnel de France Télés… Et la liste continue: l’entreprise de communication Bygmalion, détenue par Bastien Millot, ancien numéro 3 du groupe de télé publique, cumule les contrats avec France Télés. Il y a aussi Deo Gratias Image International, qui conseille la direction internationale sur les affaires extérieures du groupe et qui appartient à Charles Greber, ancien conseiller en la matière pour le même groupe. Enfin, Philippe Bélingard, l’ancien direc

teur juridique de France Télévisions, a aussi monté sa boîte juste après son départ du groupe pour cause de retraite: PHBD détient le marché “d’assistance stratégique à la direction juridique” , selon les documents officiels… Ou quand les bons comptes font les bons amis."...

Le SNPCA-CGC ne trouve pas là, la société Conseil Atos Origin sur laquelle nous avions également écrit et qui depuis 2008 a dépêché sur France Télévisions des centaines de consultants qui, pour des dizaines de millions d'euros supplémentaires - selon n

os informations - ont été chargés de mettre en place deux systèmes dits de "gestion": Ariane 1 et Ariane 2.

Après l'article du "Canard enchaîné du 1er juin", le SNPCA-CGC qui a estimé sur ces 5 dernières années ( y compris à 3 mois

près, l'année imputable à Rémy Pflimlin que le Président de la République nommait il y a environ un an) le montant de la FACTURE GLOBALE, non pas à une vingtaine de millions mais se situant entre 100 et 150 millions d'euros, est totalement conforté dans le contexte de moralisation de la vie publique avec la loi sur les conflits d'intérêts voulue par le Chef de l'État et le gouvernement, dans sa démarche de porter plainte au Pénal pour « prise illégale d’intérêts, complicité et recel de prise illégale d’intérêts » et dans le mandat qu'il confie ce jour à son avocat pour ce faire.

Il est évident que vu l'ampleur des sommes concernées (l'utilisation des deniers du contribuable que des appels d'offres obligatoires pour les entreprises publiques sont sensées garantir) seule une instruction judiciaire menée par un Juge d'Instruction pourra dénombrer et caractériser le nombre de manquements et de violations des textes.



1 commentaire:

Inès a dit…

Le responsable france 2 dans ma boîte a ri jaune quand il a vu l'exemplaire du canard trôner sur mon "nouveau" bureau :)